Heurtevant Aerosystems

HEURTEVANT nb
Ile-de-France
Fiscalité de la recherche et de l’innovation

Heurtevant Aerosystems paré au décollage grâce à Absiskey. Destination : Crédit d’Impôt Innovation.

Marc-André Heurtevant a choisi Absiskey pour rechercher des financements et propulser son système d’éclairage de pistes. Autonome et économe, déjà primée par l’ADEME, la solution proposée pourrait révolutionner le balisage d’aérodromes voire d’aéroports.

Marc-André Heurtevant est un passionné d’aéronautique depuis toujours. De la vente de bouteilles de champagne à Air Inter dans les années 80 (bouteilles et capsules sont devenus des objets de collection), à l’exploitation de ruches sur le toit du Musée de l’Air au Bourget, en passant par la direction des vols lors du Festival International du Film Aérien de Châteauroux, ce pilote chevronné est aussi membre de la commission Europe à la FFA. A la tête d’Heurtevant Aerostystems, il a choisi Absiskey pour l’accompagner dans la recherche de financements pour le système d’éclairage de piste innovant qu’il met au point actuellement. Autonome et économe, déjà primée par l’ADEME, la solution proposée par cet inventeur débordant d’énergie pourrait bientôt révolutionner le balisage d’aérodromes voire d’aéroports. Il s’agirait en effet d’un balisage à énergie solaire, offrant la possibilité pour le pilote de commander l’éclairage de la piste à distance.

heurtevant Aerosystems

 

Parti d’une première demande de mobilisation d’un Crédit Impôt Recherche qui n’a pas abouti, Absiskey a proposé une mission de conseil pour l’accompagner dans la formalisation d’une déclaration de Crédit d’Impôt Innovation. Cette aide indirecte lui permet ainsi de continuer son développement et de se rapprocher d’Aéroport de Paris (ADP) pour candidater à un projet partenarial avec l’Estaca. Ce projet serait financé en grande partie par ADP et permettrait d’augmenter les performances de ses balises en y intégrant un APAPI (Abreviated Precision Approach Path Indicator), un indicateur visuel de pente d’approche, fonctionnant uniquement à l’énergie solaire. Il s’agit sans doute d’une étape vers la mobilisation d’aides directes auprès de la Direction Générale de l’Armement (DGA) en collaboration avec la base d’Istres dans le Sud de la France.